Le voyage intérieur

Il y a des moments dans la vie où c’est compliqué. Chaque jour nous coûte. C’est comme si l’univers tout entier conspirait contre nous, contre nos projets, contre nos envies. Des moments où la pluie n’est que la cause d’une journée morne de plus, et où l’on oublie qu’elle est aussi celle qui rend les roses si belles… Chaque nouvelle déception, chaque regard sombre croisé, chaque petite agression est une preuve supplémentaire que « décidément, rien ne va ». En tout cas c’est comme cela que l’on ressent les événements, et il n’y a pas d’éclaircie à l’horizon.

Parfois, dans ce marasme, une porte s’ouvre. Une porte vers un monde nouveau, inconnu, comme une chance d’essayer de faire mieux ailleurs, sous un autre ciel, dans un autre fuseau horaire. C’est excitant et effrayant à la fois. Cela nous mobilise, notre attention est focalisée sur ce nouvel objectif, cette envie de recommencer quelque chose, ce nouveau départ. Tandis que l’on s’occupe des formalités et que l’on boucle sa valise, on trouve en soi de nouvelles ressources, un regain d’énergie. Tout paraît possible ! Et le quotidien si gris n’est finalement qu’un jour de moins à attendre ce renouveau.

Et pourtant… Comment imaginer que si nos valises sont légères et que l’on fait place nette avant de partir, on emporte malgré tout avec nous ces lunettes si particulières qui teintent le monde en un gris triste et floutent les sourires ? Car peu importe la destination, peu importe la nouvelle aventure, le véritable voyage est intérieur.

mylene_doleans_coaching28_voyage_interieurSans sac à dos, sans passeport, mais avec une bonne boussole qui indique le chemin des tripes, via le cœur. Si ce voyage-là n’est pas entrepris, aucune terre promise ne saura nous offrir un soleil capable de réchauffer nos cœurs et de guérir nos plaies. Aucun ciel d’azur ne sera l’horizon ouvert à nos défis, à nos envies.

Savoir qui je suis, ce que je veux pour moi-même et ce que je mets, moi, derrière ces mots : « Je veux être heureux » ! Voilà le seul chemin possible. Le seul moyen de troquer les lunettes grises contre une paire de lunettes conscientes, résolument positives et à notre vue !! Car ce voyage intérieur est celui qui nous permettra de nous trouver, pour devenir acteur de notre vie, sans plus jamais la subir !

Alors, à quand le départ ?

2 réflexions sur “Le voyage intérieur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *