Et toi, qu'est-ce que tu veux faire plus tard?

« Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? ». Vous rappelez-vous avoir déjà posé cette question à un enfant, à un ado ? Et vous rappelez-vous avoir vous-même répondu à cette question, posée par un aîné ? Quel plaisir, à 7 ans, de crier au monde entier son envie de devenir pompier, vétérinaire ou cosmonaute ! Mais à 16 ans, à l’heure des choix que notre société croit utile de nous imposer, vous rappelez-vous l’avoir ressentie, l’angoisse de l’absence de réponse ? L’abîme béant à vos pieds ? Et si tout le problème était dans cette question, justement ?

Choisir une case ? Pourquoi choisir ? Et comment choisir à 16 ans, quand on a tout juste une vague idée de qui l’on est et que l’on sait par contre qu’on travaillera jusqu’à 70 ans?

Il serait peut-être utile alors de se mettre en tête quelques réalités :

  • d’abord, les métiers de demain n’existent pas encore,

  • ensuite, beaucoup de métiers d’hier aujourd’hui disparus nous auraient rendus heureux,

  • car justement, le travail peut être autre chose qu’un gagne-pain, une fin en soi, et même pourquoi pas un moyen parmi d’autres de s’épanouir humainement.

  • Puisqu’on en parle, il semblerait bien qu’on soit plus efficaces en prenant du plaisir à ce qu’on fait,

  • et que ce soit stimulant de réaliser son potentiel…

Ça vaut le coup de s’y attarder un peu, non ?

L’ère de l’entreprise d’une vie est sur sa fin. La génération Z qui arrive sait qu’elle embauchera son patron, et que sa vie professionnelle sera faite d’une succession d’expériences. (Elle sait aussi que le mot « retraite » n’existera plus, mais ça, c’est une autre histoire!). Il existe une large palette d’activités propices à notre épanouissement. Reste à savoir lesquelles nous correspondent ! La clef serait alors didentifier ce qui nous propulse dans l’existence, à quelle source nous faisons le plein d’énergie, ce qui nous fait vibrer ! Nous pourrons ensuite aux moments opportuns faire en conscience le choix d’un poste ou d’une filière qui soit adapté à notre personnalité et à nos valeurs.

mylene_doleans_coaching28_tuveuxfairequoiplustardSi vous demandez à votre nièce adorée de 8 ans : « Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? » et qu’elle vous répond : « Je veux faire Reine des Neiges, Lolirock ou ma maîtresse », demandez-vous ce que ces femmes ont en commun. Cela reviendra à trouver ce qui met des étoiles dans les yeux de cette petite fille. La source de toute motivation est là. C’est ce qui lui donnera envie de mordre dans sa vie à pleine dents !

Du coup, la question à poser ne serait plus : « Et toi, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? », mais : « Et toi, quel genre de personne tu veux être » ?

Vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *